Archives du mot-clé Ferrari

Toto Wolff se méfie toujours de Ferrari

Pour le boss de Mercedes, le cheval cabré reste un sacré adversaire.

Si Ferrari n’a pas semblé en mesure de rivaliser avec les impitoyables Mercedes en 2016, Toto Wolff n’en reste pas moins sur ses gardes. Le responsable de la compétition des Flèches d’Argent l’affirme, son équipe ne peut pas écarter les Rouges de la course au titre pour la saison à venir. Le changement conséquent de règlement technique pourrait permettre à l’équipe italienne de refaire son retard.

« En 2012 et 2013, nous n’étions pas les favoris, mais ensuite la réglementation a changé et nous avons remporté le championnat trois années de suite, a rappelé l’Autrichien lors d’une interview avec la Gazetta dello Sport. Ferrari pourrait parfaitement connaître la même chose en 2017. C’est Ferrari, une équipe qui a le potentiel, les moyens et les ressources de concevoir une monoplace compétitive. »

En 2016, la Scuderia a terminé la saison sans le moindre succès en course, pour la seconde fois en trois ans. De plus, l’écurie a dû faire face au départ de James Allison, son directeur technique, en cours d’exercice.

Une monoplace de plus de 1000 chevaux pour Ferrari ?

La Scuderia voit les choses en grand pour son moteur 2017.

A en croire la Gazetta dello Sport, Ferrari devrait aligner une monoplace surpuissante pour la saison à venir. La publication italienne croit savoir que le moteur de la monoplace rouge devrait délivrer une puissance supérieure à 1.000 chevaux. Si pour le moment, la future voiture du Cheval cabré n’est connu que sous le nom de code « 668 » en interne, elle sera présentée à la presse le 24  février.

Après un exercice 2016 mitigé, les ingénieurs-motoristes auraient planché sur une version très différente de leur groupe propulseur utilisé l’année dernière. L’objectif est clair : rattraper le retard sur Mercedes. Le moteur des Flèches d’Argent est le plus puissant et le plus performant du plateau depuis 2014.

Le pire ennemi de Vettel ? Vettel lui-même !

C’est l’avis de Daniel Ricciardo.

Cette saison, les coups de sang de Sebastian Vettel n’auront échappé à personne. Plus d’une fois, l’Allemand a pesté à la radio, signifiant clairement son impatience en injuriant ses collègues en piste, voire Charlie Whiting, directeur de course. Au Mexique, nombreux sont ceux à avoir jugé que le quadruple champion du monde était tout simplement frustré de sa saison.

Une théorie que partage Daniel Ricciardo. « Chez Red Bull, il a eu un parcours de folie en gagnant quatre titres à la suite, a-t-il déclaré. Peut-être qu’il pensait qu’il pourrait avoir le même parcours chez Ferrari. Mais le succès n’est pas arrivé comme il se l’était imaginé. Cela a généré de la frustration. »

Pour l’Australien qui a cohabité avec Vettel chez Red Bull durant une saison, le pilote Ferrari va devoir se battre avec lui-même pour renouer avec la victoire. « Seb est incroyablement talentueux, mais parfois il est son pire ennemi, justement à cause de la frustration. Lorsqu’il est détendu, il est vraiment cool. »

« Je ne crois pas qu’il y ait tant de pilotes de course que cela, qui vivent pour le sport plus que Seb, a ajouté le souriant pilote. Sa vie tourne autour de la Formule 1, et elle est centrée sur le but de redevenir champion du monde. »